SEPTEMBRE 2018

Avant-propos

Je n'aime pas le mois de Septembre. 
Quand j'étais tout petit, je détestais le mois de Septembre parce que Papa et maman n'allaient plus être là tout le temps. 
Puis,collégien, puis lycéen, je détestais le mois de septembre. Ca sentait le cartable neuf à Mammouth et il fallait retourner au bahut!
Après, salarié, le mois de septembre, c'était celui où il fallait retourner vendre des, en vrac, photocopieurs, robinets, espace pub, linge de maison...
Enfin, bien après, avec ma compagnie, Septembre c'était le mois des dossiers de subventions. Du coup, haro sur Septembre. 

Je n'aime toujours pas le mois de septembre. Parce que les jours y sont plus courts. Parce que les amis du mois d'Aout sont partis et qu'on ne  les reverra que dans 6 mois, parce que y'a encore plus de voiliers au mouillage qu'en aout., parce qu'il y a un an, le 7 septembre, on enterrait ma maman.

MAIS, mais, mais : 

J'aime septembre 2018, parce qu'on attend de nouveaux amis dans 10 jours, puis d'autres dans 3 semaines, et puis encore un autre après, (j'aimerais, du coup, le mois d'octobre que je déteste presqu''autant que Septembre)
J'aime septembre 2018 parce que l'eau est chaude, qu'il fait un temps splendide et que, d'ici quelques jours, y'aura quand même moins de monde. 

Et, SURTOUT j'aime Septembre 2018 depuis que j'ai appris que le président faisait du Jet Ski !
J'ai HORREUR de ces machins qui font du bruit et des ronds autour des bateaux!
En plus, il en faisait dans une réserve animale, l'enflure !
"En même temps", c'est raccord avec la démission ce son ministre de l'éco-logis !
Et puis, j'aime par-dessous tout Septembre 2018 depuis que je sais que le chanoine de Latrans  est "pro-chasse" , chasseur lui même et que "en même temps" il aime son chien et la chasse à courre, et qu'il va permettre à son chien de se dégourdir les pattes pendant les "chasses présidentielles" qu'il a décidé de rétablir ! 

Oui, décidément j'aime beaucoup Septembre 2018.  
Parce qu'il me donne l'occasion de détester encore davantage, et je ne pensais pas cela fût possible, Emmanuel Macron. 

Préambule

Ben quoi ? Pourquoi que je m'interdirais de faire un préambule après un avant-propos?

Ah, je vous préviens, ne commencez pas à gueuler, sinon je vous colle, après l'avant-propos et le préambule, une préface, un avertissement, et même, si vous ne fermez pas immédiatement votre clapet, un prodome voire un prolégomène !

Comme ça, vous ferez moins les malins !

Oh et puis tiens, merde :

Prolégomène

Vooooooooooooilà ! Vous l'avez bien cherché, vous l'avez ! Comme Macron ! Vous l'avez voulu, ben vous l'avez ! Deémerdez vous avec maintenant !

Oh, vous voici tout chafouins maintenant ! 
Mais baste, il va bien falloir vous narrer  ces derniers jours d'Aout et ce début septembre ! 
Déjà, fin aout, mon PC a décidé de me lâcher alors que, justement, j'envisageais une mise à jour dans la quinzaine suivante ! C'est bête hein !
Comme c'est la rentrée, et que je vous aime vachement, j'ai décidé de mettre un terme (provisoire) à ces histoires stupides de vioyage dans le temps , de la fin du mois " machin" dans le début du mois "truc"; 
Aussi, pour lire la fin Aout, et c'est absolument révolutionnaire, rendez vous à la toute fin du sommaire du mois d' Aout

Remaniement

 Suite à la démission de mon ministre de "laid qu'au logis", toutes les mises à jour jusqu'à la fin du week end prochain concernent le mois dernier .J'y suis contraint par la démission soudaine de mon ministre du calendrier de mises à jour. 

Et oui, ici,  c'est comme au gouvernement, c'est le BORDEL. 
Remarquez que, rapport au gouvernement, y'a, quand même, du positif:
Ah ben si! 

D'abord de constater que Macron galère pour trouver des remplaçants. Ca m'amuse beaucoup!

Et  qu'aujourd'hui, personne ne peut ignorer ces quatre faits :
1/ L'écologie est incompatible avec le capitalisme ultra-libéral qui va tous faire crever vos enfants dans un délai assez bref. 
2/ Pour diriger le ministère des éoliennes, rien ne vaut une girouette! De Rugy en est la parfaite illustration.
3/ La présidence de l'Assemblée Nationale doit VRAIMENT être un poste lucratif, vu comment ils se castagnent pour l'avoir. 
4/ Lors d'un remaniement, on peut avoir été parjure à l'assemblée et rester ministre de l'intérieur, être pris en flag' de conflit d'intérêt et continuer à être secrétaire général de l'Elysée, Etre ancien ministre démisionné pour gros problèmes d'affaires pas nettes et de favoritisme, comme l'aut' tablette de chocolat et briguer la présidence de l'assemblée.
Ce qui est une très bonne nouvelle pour tout le monde, puisqu'en fait, sauf si t'as tué ta femme ET tes gosses (oui ta femme seulement, ça peut s'arranger!), tu peux être président de l'Assemblée Nationale !
En revanche, ministre des sports et problème fiscaux... nan, ça le fait pas ! Faut dire, on s'en tamponne du ministère des sports ! C'est juste pour la pseudo parité et pour faire plaisir, le ministère des sports. 
On s'en tamponnerait presqu'autant que de l'écologie, si cette dernière était moins... euh.?.. symbolique! 

C'est assez réjouissant comme spectacle, si on est un peu cynique, comme moi! 

 Ici, sur Troll, ça démissionne aussi, ça renâcle, ça sent "l'ancien monde" alors qu'on nous promettait du nouveau. 
Tiens, par exemple, mon ancien moteur d'annexe a failli remplacer le nouveau ! 

Oh, j'essaye bien, avec la puissance de mes gestes et la fougue de ma jeunesse,  de "Make my site great again", mais c'est pas facile facile ! 
J'ai bien tenté aussi de changer mon porte-parole, mais personne ne s'est présenté pour le poste! 
En revanche, j'ai bien changé mon PC. Le précédent avait trop servi et avait visiblement tendance à râbacher et à tourner à vide ! 
J'aurais bien changé aussi mon PS, mais je crois qu'il vaut mieux carrément le jeter, il ne sert plus à rien...en admettant qu'un jour, il ait servi à quelque chose...
Mon ministère des sports ?..euh...Bon, je... Oh bof, je vais  le laisser comme il est. Vacant !
Pour  la prédidence de mon AN(e), je suis bien embêté: Françoise et Javotte n'arrêtent pas de se chamailler pour monter sur le perchoir! 

Au bilan, mon petit remaniement m'apporte plus de désagrément que de soutien ! 
Quelle misère ! 

Du coup, Aout reste tristement en aout et septembre en septembre. 
Le vieux monde, je vous dis! 

Blague à part, à quoi sert ce remainement ? A rien. Parce que cela ne changera rien...à rien ! 
Les pauvres gens seront toujours la cible de ceux qui considèrent qu'ils "nous coutent un pognon de dingue"! Le Medef, lui-même, qui fête ses 20ans, ne sait plus très bien quoi demander d'autre à Macron, tellement il leur a donné satisfaction. Les retraités vont continuer à en prendre plein la gueule alors qu'ils ont beaucoup voté pour lui. Les fonctionnaires vont continuer à voir leur effectif fondre comme neige au soleil, ainsi que leur pouvoir d'achat,  pendant que la charge de travail augmente toujours et encore.
Les spécialistes de l'optimisation fiscale peuvent continuer tant qu'ils le veulent à gruger l'état qu'ils onissent, et donc, à spoiler avidement leur contemporains...
ALors pourquoi voulez donc qu'ils se penchent vraiment sur l'écologie? 
Vous pensez bien qu'ils s'en tapent comme de leur premier million !
C'est même à l'opposé de leur pensée qui consiste à s'en mettre plein les fouilles le plus vite possible et que ce soit au détriment des autres, ils s'en battent le steak! 
Y'avait bien un programme VRAIMENT écolo, mais les français n'en non pas voulu. Alors, qu'ils ne jouent donc pas trop les vierges effarouchées, les" gaulois". (Dieu que ce mec est décidément méprisant...et méprisable! 23% d'indice de confiance ! Prends ça dans ta face, Majesté!) 

En fait, quand je dis que  ce remaniement, cette démission ne servent à rien, j'exagère. Cela aura quand même au moins eu le mérite de mettre les choses au clair pour ceux qui doutaient encore de la capacité de nuisance de ceux qui nous gouvernent. 
Je n'ai jamais fait partie de ceux-là. 
Je savais ce qu'il valent 
et ce qu'il veulent, 
et ceux qu'ils volent, 
avant même leur avènement au pouvoir. 

Sur ce, 
continuez donc  votre lecture, s'il vous plait,  en cliquant sur cette superbe et hilarante caricature de mon cher Roro d'amour qui souligne, avec tant de justesse, ce qui signifie être ENFIN SEULS sur notre esquif !

Non, je ne commenterai pas....

...la dernière sortie de Macron, adressée à un jeune, dans la rue : " Je traverse la rue et je vous trouve un travail ! "

Non, je ne dirais rien sur le fait que je trouve ça parfaitement dégueulasse et véritablement  caractérisque de la pensée globale de ce pourri-gâté qui pensent que 100% des pauvres le sont parce qu'ils le veulent bien et qu'au fond, ce sont un gros tas de faignasses, qui refusent de travailler alors qu'ils pourraient très facilement être, tout simplement et dignement, des esclaves.

Car oui ! Tout le monde peut avoir du travail, comme en Angleterre ou en Allemagne, des contrats d'une demi-journée à 80 cts d'€ de l'heure.

C'est le problème avec le salarié ! Faut le payer ! 

Le rêve de ces grands patrons, c'est juste une main d'oeuvre corvéable à merci, sans droit mais avec des devoirs, beaucoup de devoirs, et, bien sûr, sans impôts sur les bénéfices !

Il parait que le patronat "donne" du travail ! Ah bon. Moi, je croyais que le résultat brut d'une entreprise était surtout la résultante du travail de ses salariés !  Un patron ne "donne" rien. Il alloue un salaire en échange du travail de ceux qui composent l'entreprise, il est parfois bon de rappeler des évidences. 

Comme disait l'autre " Le monde appartient à ceux qui ont des ouvriers qui se lèvent tôt! "

Je trouve quand même stupéfiant qu'un président de la république, élevé dans la soie et les Rolex, puisse dire des trucs pareils sans déclencher une révolution ! Il est pire que Sarkosy, qui au moins, ne disait pas ce genre de choses la bouche  en cul de poule méprisante. Il se contentait d'être, lui, bêtement méchant. 

Je ne savais pas qu'on pouvait être pire que Sarkosy. Et bien si !

Entretenir l'idée qu'il y a du travail pour tout le monde est un mensonge absolu.

Il faudrait quand même en finir une fois pour toute avec ce mythe, que vient soigneusement d'entretenir Macron : " Du travail, y'en a!"

Bien. 

Il y aurait, parait -il,  150 000emplois non pourvus ( il faut voir la gueule des emplois, comme cette mère de famille radiée du Pôle Emploi parce qu'elle a refusé d'être vendeuse dans un ...Sex shop mais baste !) 

Admettons. 

Il y a environ 6 millions de chômeurs et (très) précaires. Faisons la soustraction. Même en maternelle ils savent la faire: 

6 000 000 - 150 000 = 5 850 000 personnes sur le carreau, tout emploi pourvu !

Alors merde, quoi !

Mais, apparemment, ça n'effleure pas ce nanti de naissance, ce banquier de mes deux couilles qui méprise "souverainement" ( le mot n'a rarement été plus adapté!) le peuple "gaulois" qu'il prétend diriger et qui lui coûte, à lui personnellement, un pognon de dingue.

Et les emplois du CICE qui coûte des milliards, cadeau (du PS) aux grands du MEDEF sans aucune contrepartie, ils sont où, au fait? De l'autre coté de la rue?

Soyons clair : La pénurie de travail est soigneusement entretenue par les ultra-libéraux. Ils sont aussi ultra cyniques, comme notre petit roi. 

Elle est pratique la pénurie de boulot, parce que le salarié, mal payé, souvent humilié,  ne se mettra certainement pas en grève, tellement il a peur de le perdre, son job de merde !

Oui, au bilan, Macron prône l'esclavage comme solution au chômage. Remarque, il n'a pas tort : C'est effectivement une solution dont les pays occidentaux ont bien profité, par ailleurs et dont le tiers monde et l'Asie sont encore de grands pourvoyeurs.

On ne les vend plus à l'encan, certes. Mais les esclaves existent puisque,d e toute façon, c'est celui qui paye le moins qui emporte l'immense marché dérugulé de la concurrence à outrance, sans que ne soit mis en place la moindre égalité de traitement social. 

Celui qui paye le moins gagne toujours. 

Moi, je préfère la solution  qui consisterait à rapatrier l'évasion fiscale ( évaulée récemment à 100 milliards) . Mais là, on entre dans le domaine de l'Utopie, tellement ils s'en foutent et contrefoutent et même qu'il l'encourage, Macron, l'évasion fiscale, lui qui supprimer 2500 controleurs ! 

Et, rien que pour ça, on devrait tous marcher sur l'Elysée et le foutre dans la rue, le faire traverser pour qu'il voit, si, en face, un restaurant voudra bien le prendre pour faire la plonge et balayer 4 heures par jour, de 13h à 17 h, puis de 21h  à 23h. 

Je ne commenterai pas davantage le fait qu'on continue de plus belle à vendre des armes à l'Arabie Saoudite pour continuer à pilonner le Yémen. 

En même temps, ça fait des enfants de misère en moins. Eux ne seront jamais esclaves : Ils seront juste morts!  C'est boen pour l'équilibre écologique de la planête, bien que je craigne que le bilan carbone d'un lâcher de bombes sur un village Yémenite ne soit guère positif. 

En plus, hein : Le Yémen, c'est l'Asie.  Et l'Asie ou, je sais pas moi, l'Afrique,  au fond, sans déconner, qu'est ce qu'on en a à battre, hein ! A part les communistes en Chine, et  l'or, les pierres précieuses, l'uranium et le cobalt en Afrique, des mines exploitées par des esclaves qui n'ont même pas eu besoin de traverser la rue pour trouver du travail. Bon, ils n'ont pas de salaire, mais c'est un détail, surtout quand on peste sur la durée de vie de la batterie lithium-ion  de son Iphone X qui a à peine six mois et qu'on attend avec tant d'impatience la sortie de l'Iphone XI sans lequel on ne saurait passer pour autre chose qu'une merde  ! 

Je ne commenterai évidemment pas le retrait par les députés LREM de l'interdiction du Glyphosate dans la loi. Je leur souhaite de tous souffrir un jour ou l'autre d'un cancer du poumon ou de la thyroïde, ça leur fera les pieds.

Enfin, je ne commenterai pas le "plan de lutte contre la pauvreté" que notre cher (ah ouais, super cher!) président avait repoussé pour cause de demi finale de foot (chacun ses priorités, n'est ce pas!)

Je ne le commenterai pas. Je laisserai mon pote Roland de Fulmar le faire à ma place. Je vous donne le "chapeau" de son article :


Le plan "pauvres cons" de Macron

C’est ainsi, d’après son contenu, que je comprends l’article de Romaric Godin « Emmanuel Macron, plus que jamais président des riches » paru le 13 septembre 2018 dans Médiapart.

L'article est à lire sur le DRIVE de Roland en cliquant ICI

Voilà. 

Je ne puis exprimer davantage l'étendue de ma colère sans être grossier. 

Revenons désormais à plus, bien plus, infiniment plus sympa: Les 15 derniers jours sur Troll et la venue de nos amis de Bourg en Bresse : Cathy et Marcus


Relâche

D'abord, entre la fin Aout et le 11 septembre, on s'est contenté de ne...rien foutre du tout, à Posidonio, sur Samos. 

Et c'était super bien, d'autant plus que nous avons été rejoints là-bas, par nos amis de Co-Errance qui ont ramené les potes Isabelle et Alain avec eux. 

Du coup, soirée "miam miam, Irish coffee, rigolades et chansons" d'une parfaite félicité:

Et pour se baigner, là-bas, loin de la foule et des tas de chômeurs faignasses qui ne pensent qu'à se dorer au soleil au lieu de traverser la rue,  on a ça :


Ou ça :


Y'a même de la gisquette !

Cathy et Marcus

Un peu plus tard. Ca m'a trop énervé de parler de Macron. Faut que j'aille me baigner.