MARS 2019

Vers le mieux

Bon, alllez, 

Nos opérations sont dans le passé ! 

Nos convalescences se passent bien. 

Quoique: 

Javotte est repassée sur le billard: Encore un ulcère de la cornée, le dernier. Car l'opération, couteuse, va résoudre le problème définitivement !  Elle a la paupière interne gauche tenue par deux agrafes. 

Du coup, c'est collerette encore pour 13 jours. Et ça, voyez vous, elle aime pô du tout, du tout : 


Vers le pire

Un député vient de se faire matraquer par la police. 
Le préfet trouve ça normal. 
Il faut dire: C'est un député de l'opposition. 

On en parle bien peu. 
On en sourit plutôt. 

Pourtant, il me semble à moi, que c'est extrèmement grave. Au moins autant, pas davantage, mais pas moins,  que ce qui a occupé les médias il y a 10 jours. 

Je cite Corbière : "La maison de Richard Ferrand dégradée? J'ai condamné. Les insultes racistes adressées à des députés LaREM? Les permanences? Violences contre les FDO? Insultes contre Finkielkraut? Idem. Et vous  Pas un mot quand des manifestants sont blessés. Rien quand un député se fait matraquer."

On apprend aussi que Christophe Dettinger, "le boxeur gitan", qui ne parlerai "ni comme un boxeur, ni comme un gitan" d'après mister Président qui connait personnellement des tas de gitans boxeurs, sans doute,  n'avait absolument pas de gants coqués ou plombés. (voir Libération
 Pourtant, France info et France inter ont répandus avec jubilation cette rumeur accusatrice ! et ne comptent absolument pas s'excuser de cette saloperie. 
Il a pris un an ferme le gars. 
Pendant ce temps, Benalla et Crase sont sortis de prison au bout de 5 jours, tranquilles, souriant. 
Et pendant ce temps là, Macron reprend sa croisade anti-chomeurs. Et toute sa clique avec. 
Tout ce beau monde déteste les chômeurs, surtout ceux qu'ils fabriquent eux-mêmes. 

Et tout ce petit monde déroule son mépris pour tout ce qui n'est pas lui. 

On va vraiment vers le pire !!!!

Enfin, pour rester dans le sujet, même si c'est pénible de râbacher, parce que, personnellement, j'implose de colère, je vous implore de lire le dernier bouquin de François Ruffin


Après une nuit où le sommeil ne voulait pas venir, je viens de le finir, moi, son livre honni. 

Je ne sais pas si c'est un livre essentiel.

Les médias principaux non plus, qui n'en n'ont guère parlé, sinon pour le dénigrer.
Voir pour insulter ( Griveaux, BHL...) 

Je ne sais pas, donc, si c'est un livre essentiel.
Mais je sais qu'il m'est essentiel de l'avoir lu.

Parce que je me sens absolument, totalement, corps et âme, en accord avec ce qui est dit à l'intérieur.
Parce que c'est un médicament à remonter les bretelles, à donner du courage.
Parce que François Ruffin y fait un travail absolument politique, humain; terriblement sensible ET tellement politique.
Militant des humbles, autant qu'il est possible de l'être !
Une navigation littéraire à contre courant, résolument. 
Le passage sur SANOFI, imparable, implaccable, va vous donner envie de hurler. 

Achetez le, bordel. ! ça va vous faire du bien à la colère ! 
En tout cas, à moi, ça me fait du bien de vous le dire.

Vers l'avenir

Sinon, je vous le dis vite fait. 

On va sans doute vendre Troll. 

Pas cher

Pour aller vers un autre projet. 

Maritime. oui. 

Je vous en dis plus long bien vite. 


A bientôt ! 

Révolution

Non, il  ne s'agit pas de celle dont je rêve depuis que mon cerveau ( vieillissant, désormais) est en mesure de "penser" le monde tel qu'il est ( et qui me conterne chaque jour davantage. Il m'émeut aussi, parfois, et m'enchante, rarement) 


Non, il s'agit d'une révolution annoncée brièvement il y a quelques jours et qui nous concerne directement: 

On vend Troll pour passer sur deux coques. 

Pour plus de confort, plus de place pour les amis, pour ne plus descendre et monter les marches "carré/cockpit" !

Bien sûr, les épisodes médicaux de cet hiver nous ont poussé au cul pour prendre cette décision, à la fois heureuse et douloureuse ! 

Comme on voudrait aller vite, on va le vendre pas cher. 

Euh.... on va pas le donner, non plus, hein  ! 

Pauvre Troll ! J'espère qu'il ne sait pas ce qui se trame. Parfois, je nous trouve ingrats et indignes de vouloir le remplacer. 

ça me fend le coeur et me transporte à la fois ! 

Mais on n'a qu'une seule vie. Elle est très très courte. 

Et c'est bien d'avoir des projets. On a besoin, même, d'en avoir ! 

Passer au catamaran est donc notre projet.  ( "parce que c'est nooootre prooooooooojeeeeeeeeeeeet ! ", comme dit l'ex....non, pardon, l'actuel président de notre si beau pays des droits de l'homme et des manifestants!)


Il prendra forme définitive dès le jour où quelqu'un choisira Troll pour compagnon. 


Après réflexion, notre futur destrier s'appellera aussi TROLL. Nous resterons des TROLLIENS . 

Le Troll actuel pourra garder son nom. Ou pas.

En revanche, nous conserverons son logo. Parce que notre logo, notre site, c'est quand même nous ! 


Nous espérons fort que Troll va séduire quelques gentils propriétaires, et que celui qui partira avec l'aimera comme nous l'aimons : Tell qu'il est, avec ses immenses qualité et ses quelques défauts !


En attendant, nous avons terriblement hâte de le retrouver, de lui installer la grand Voile toute neuve que nous sommes en train de lui faire faire, et de commencer la saison avec lui. 

Au chantier

28 Mars : Après un voyage en ferry où l'accés au pont fut interdit en raison des vents très violent sur la Ionienne, 

nous arrivons fourbus mais heureux au chantier. Il est fermé bien sûr. Nous campons donc dans le camping car. 

Le 29, le vent est toujours très violent

Mais dès potron minet, on va voir Troll pour lui demander pardon. 

Il va bien et ne nous en veut pas. En tout cas, il n'a rien dit. Manquerait plus qu'il cause! 

On voit Denis avec qui il faut que nous ayons conversation pour la gestion de Troll cette année, puisqu'on va cesser d'en être propriétaire. Enfin, pas tout de suite, mais quand même. Mais j'anticipe. 

On passe la journée à s'installer. La voiture est bourrée à craquer, comme d'hab'. On a rien à manger, rien pour cuire, etc. 

On monte sur Troll. Le vent est très fort, décourageant pour entamer du boulot. Ou alors dedans, mais il y a un tel merdier d'hivernage ! 

Bref, journée organisation. Des transferts voiture/bateau/voiture. On va faire des courses. On fait des listes. 

30 mars , au réveil. Ce matin, quoi ! 

 Il y a tellement de vent, mais tellement, qu'il est impossible d'aller travailler sur le bateau. On va attendre demain. Du temps perdu, mais c'est pas grave. Il faut prendre le temps de faire les choses dans l'ordre. 

J'en profite donc pour vous concocter ENFIN une mise à jour digne de ce nom. 

Ca va être relativement dense. 

L'incroyable vente de Troll

En Mars, les jours se sont tellement bousculés, les minutes tellement comprimées que je ne suis pas certain de parvenir à déméler complètement  l'écheveau des dates! 

C'est hallucinant, mais ce que je vais tenter de résumer maintenant tient en moins de  15 jours ! Nous mêmes peinons à y croire.


Un matin de la mi-Mars,après un bon mois de maturation, de discussions entre nous et avec les amis, nous décidons de mettre à éxécution notre projet de mettre notre cher Troll en vente. Vraiment pas cher parce qu'il faut que ça avance. Quand on est décidé, on est décidé! On veut un catamaran pour les quelques années de mer qui nous reste. Quand je l'ai proposé à Françoise, encore vacillante sur ses béquilles, elle a dit " Oh oui ! Je ne veux plus gîter!" La messe était dite. 

Comme on est un peu déroutés, intimidés par les conséquences de la décision, on décide d'y aller doucement. On passe juste l'annonce sur notre propre site, histoire de voir comment ça bouge. 

Et ça a bougé ! Tout de suite !

Une avalanche de mails et de SMS , que l'on peut résumer ainsi : " QUOI ? Mais QUOI? Non, mais allô, quoi !!! Vous vendez Troll? Vous arrétez ? Maiiiiiiiiiis keskonvad'venir !!!!!!"

Avec angoisse et sanglots dans la voix palpables dans les écrits ! 

Tout ça parce que, PERSONNE, mais personne,  n'a cliqué sur " pour tous les détails voir ici "ou j'expliquais qu'on allait passer sur deux coques !

On a imaginé les trollonautes ouvrir la page d'accueil, voir la nouvelle....et protester dans la minute !  Et on a beaucoup ri ! 

Et puis on a modifié le site, rassuré les amis. 

En revanche, si on a eu plein de mails affligés de ce projet de vente, pas un seul ne nous a écrit pour nous dire : " P'tain, il est pô cher ! J'en veux! " Salauds de trollonautes profiteurs  qui ne se bousculent pas pour acquérir notre joli bateau ! 

Et au bout de 24heures, c'est moi qui était désespéré !

Oui, je suis toujours ou très heureux  ou très déprimé. C'est dans ma nature et le revers de l'enthousiasme facile. 

Donc, je me disais : " C'est foutu, on ne le vendra jamais!" 

Au bout de 24 heures ! 

Oui, je sais c'est risible ! 

Alors, j'ai mis l'annonce sur le bon coin, et puis sur le forum H&O, où j'ai mes habitudes, (et dans lequel notre grand ami Marcus a les siennes. merci Marcus! ) , et puis sur Inautia, parce c'est international. 

Au bout de 24 heures rien.  Enfin si ! Une demi-heure après la parution de l'annonce sur le bon coin, j'ai eu droit à la classique arnaque dite " africaine" . Je vous copie/Colle le truc pour ceux qui ignoreraient le système. ça peut servir:

"jean patrice bresteaux
12 mars 2019 14:47
Bonjour
Merci de m'avoir répondu nous avons en effet visualisé votre annonce et c'est d'un accord commun mon épouse et moi décidons de vous l'acheter dans l'immédiat.
Concernant le règlement on pourra vous fait un mandat cash via à la poste vu que c'est instantané nous sommes des Français expatriés à l'étranger avec toute la famille pour des raisons de boulot.
Étant donné que nous rentrons dans peu de temps sur la métropole nous décidons de l’acheter pour une utilité lorsque nous serions rentrés au pays.
Pour ce fait mon gestionnaire me préconise un mandat cash instantané pour toutes nos transactions tout simplement parce ce que c'est rapide et plus sécurisant en ces temps qui courent.
On pourra vous faire le mandat pour la réservation et nous demanderons un congé auprès de nos employeurs afin de nous rendre à votre adresse pour la récupération après que vous aurez encaissé le mandat.
Concernant le mandat dès qu'il est fait, ont vous transmets les références par mail qui vous permettront de pouvoir encaisser les fonds à votre bureau de poste le plus proche de chez vous en espèces vu que c'est instantané.
Donc si cela vous convient faites-moi donc parvenir:
-Nom
-Prénom
-Votre prix ferme
-Adresse de domicile ainsi que vos contacts téléphoniques
Afin de vous effectuer le mandat, une fois que vous aurez reçu les fonds vous nous bloquez exclusivement la vente à notre niveau en nous réservant le bien.
Mais une question puis-je compter sur votre bonne foi vu que vous aurez l'argent avant que je passe pour la récupération à votre adresse de domicile?

Cordialement"


J'ai répondu "Merci, mais non. Votre arnaque est trop référencée sur google. Veuillez ne plus m'importuner!" 

Et puis plus rien pendant 24 heures. Que dalle ! 

Je suis donc allé acheter un flingue, une bouteille de gaz, trois boites de somnifère et un pilon. 

Me suis installé dans la C5, fermé le garage, avec mes somnifères (broyés) une bouteille de wiskhy, la bouteille de gaz sur les genoux ( putain, c'est lourd!) et le flingue sur la tempe. 

Comme je ne sais pas faire les choses à moitié, j'ai aussi fait la grève de la faim et de l'apéro et j'ai mouillé mes draps des larmes amères de celui qui se sent trahi. 

Au bout de 48 heures ! 

Oui, je sais c'est toujours aussi risible !

Et puis, je reçois ceci, par mail :

"Bonjour,
Ma femme et moi sommes intéressés par Troll.
Nous vivons au Bangladesh où nous travaillons chacun pour une ONG française, nous sommes belges.
Nous projetons de prendre quelques années sabbatiques en 2020, nous avons à priori confiance en votre bateau, j'ai suivi vos participations sur le forum de HEO.
Pensez-vous que votre voilier soit en état de commencer un long voyage?
Le problème est que nous ne serons en Europe qu'en décembre 2019!
Je vous souhaite de le vendre plus vite, mais si ce n'est pas le cas, nous pourrions nous rencontrer à ce moment-là.
Bien à vous,
Xavier"


Oui parce que, dans la C5, j'avais quand même gardé mon GSM dans la poche, au cas où  !

Mais bon, après l'arnaque africaine, voici venir l'arnaque indienne que je me dis, juste le temps d'enlever le tuyau de gaz que j'avais dans la bouche et le flingue de ma tempe parce que c'est pas pratique pour lire les mails. 

En plus, cela répond à mon annonce H&O! Cela change tout.  Oh là là , mais c'est une VRAIE demande ! Même si elle est pour l'année prochaine ! 

Nous, on n'a pas vraiment besoin des sous tout de suite, juste que quelqu'un s'engage à acheter notre bon vieux Troll qu'on aime! 


Du coup, je sors de la C5, j'aère le garage, je jette les médocs, le flingue, tente de revendre la bouteille de gaz à mon arnarqueur africain sur le BON COIN, 

et je fais, à Xavier  une réponse circonstanciée. 

A partir de là, c'est magique ! Je peux pas tout vous expliquer, mais c'est magique! On a du être marabouté par notre arnaqueur africain, mais en bien ! 

J'explique à Xavier et Jakie, par mail, que je suis interessé par une vente immédiate, à défaut d'un paiement immédiat. Qu'un projet dépend de l'autre, qu'on est pressés parce que le temps passe, les années avec et que si ils ne l'achètent pas sur le champ, je retourne dans la C5 aprsè avoir récup' les médocs dans la poubelle ! 

J'envoie des tas détails, de photos, j'inonde mes correspondants du Bangladesh d'information, pas pour les noyer, hein, juste parce que l'enthousiasme facile, tout ça...

En tout cas, il répond qu'il veut bien discuter avec nous de tout cela. 

Dois je avouer qu'au téléphone je demanderais en premier à Xavier quel temps il fait....en Afrique ?

Ben ouais, j'ose. Mais j'ai tellement honte !!! En géographie, au Trivial pursuit, je suis une vraie merde!  

Heureusement, mon belge a de l'humour et de la compréhension !

Je continue à donner des infos. On se mail, on s'appelle. On se cause, on s'appâte, on se séduit. 

Et puis, on se donne rendez vous sur Skype vers 8h du matin je ne sais plus quel jour, mais c'est le 21. 

J'ai décidé - mais sais je faire autrement ?- de tout dire de Troll, le bon et le moins bon. Ce qui a été fait et ce qui reste à faire. Sur ce qui a été fait, il faut dire qu'avec ce site, c'est totalement transparent. Et ce qui reste à faire, il suffit de le dire. 

Nous voici sur Skype. Face à face. 

Nous avons devant nous, deux personnes très souriantes, bien plus jeunes que nous, aussi intimidées que nous le sommes. 

La timidité va bientôt disparaître et la discussion s'animer. 

On va la démarrer autour de 8h. On va la terminer vers 11h. Après une merveilleuse et superbe et émouvante poignée de main virtuelle via la webcam. Le plus long Skype de ma vie! 

Je vous fais grâce de l'ensemble des échanges passionnants, foisonnants, et de mes larmes lors de la poignée de main...

 Il faut dire que Xavier venait de me dire : " Ecoute, Thierry: Mes amis vont me prendre pour un fou d'acheter un bateau sans l'avoir vu! mais j'ai en face de moi des personnes honnêtes, qui ne cachent rien. Troll est comme on le souhaitait : Sécurisant, vaste, avec des voiles en excellent état, échouable, avec un moteur récent. Jackie est en face de moi, avec un sourire jusque là, qui hoche la tête avec insistance! On achète Troll. "

Quelle émotion de part et d'autre de la caméra. On bafouille, on a les yeux mouillés, la gorge serrée. Moi, je ne vis que pour vivre des moments d'une telle intensité!  Et puis, vendre  Troll à des acteurs de l'humanitaire....Comment dire : C'est inespéré! 

Depuis, j'ai eu des demandes sur le bon coin, et sur Inautia, le temps que j'enlève les annonces. J'ai répondu courtoisement que le bateau était vendu...

Sur les détails de la transaction, je resterai discret. Qu'il vous suffise de savoir que l'on est très aisément tombé d'accord sur le prix et le calendrier. 

Les deux parties semblent très très contentes ! Et se parlent souvent. 

J'imagine que leur angoisse (d'acheteur)  est bien plus grande que la notre (de vendeur) . L'angoisse de s'être trompé, d'avoir fait confiance à tort...L'angoisse d'être déçu à la fin, de tomber en panne... Oh là là ! 

On la connait bien l'angoisse de l'acheteur, puisqu'on vient, après 8 jours de folie,  de claquer toutes nos économies dans l'achat du nouveau Troll ! 

ce qui va faire l'objet du prochain chapître ! 

Dans la journée. Promis ! 

L'incroyable achat de Troll (the cata)

Donc, voilà t'y pas que, brutalement, on se retrouve quasi sans bateau ! 

Je dis "quasi" parce qu'en fait, rien ne nous empêche de naviguer sur Troll cette saison, puisque Xavier et Jackie n'en deviendront totalement propriétaires qu'en Décembre. 

Mais Troll, désormais, c'est ce qui va rester de nos économies ! Faut pas rigoler avec ça! Et puis, on a fait la promesse de le bichonner au printemps. Normalement, on se voit en Juin. Ils vont venir du Bangladesh pour renifler le vent du large. J'espère qu'on pourra mettre Troll à l'eau ! Histoire de le leur mettre dans les pattes ! En attendant, on va bosser sur un "mode d'emploi " afin de leur décrire par le menu le fonctionnement de notre cher monocoque. 

Tiens, j'en profite pour dire qu'il parait que les deux meilleurs jours d'un plaisancier, c'est celui où il achète son bateau...et celui où il le revend !

Ben...

Pour nous, c'est pas si vrai! 

Non pas que nous ne soyons pas contents d'avoir vendu Troll, bien au contraire...mais il nous a posé si peu de problèmes, nous avons fait tant de milles à son bord, en toute confiance, qu'excepté la fin de saison dernière, où j'étais seul et pas content de l'être, mais il n'y était pour rien, nous n'avons eu qu'à nous louer de lui. Il ne nous a jamais trahi, même quand on a eu notre accident, en 2011. 

Quand nous avions vendu la maison, il y a 13 ans,  honnêtement, on n'a pas ressenti grand chose. 

Mais là, Troll...c'est tout notre projet originel qui prend fin! C'est une page de notre histoire qui se referme. 

Heureusement, c'est pour en ouvrir une autre, sinon, je crois que l'on serait inconsolables! 

Et, pour finir sur le sujet, si nous parvenons à nous réjouir d'être bientôt séparés de Troll, c'est parce que les gens à qui on l'a vendu nous plaise énormément. 

Quant au nouveau... Ah le nouveau Troll ! On a mis sur le tapis toutes nos éconocroques pour l'acquérir ! Alors, cela ne va pas sans angoisse !  Là aussi les proprios nous ont plu. Ils sont super sympas, calmes et souriants. Eux aussi savent parler bien de leur bateau sans en cacher les petites imperfections. Des gens honnêtes et ça se voit. 

Du coup, le jour on a signé, on n'était bien partagé entre joie et angoisse. Sanc compter qu'il va falloir le prendre en main...et le ramener de France en Grèce ! Je ne le ferai pas seul, ça non ! 

Mais voilà que j'anticipe...

Donc, Troll vendu, fallait trouver le cata marrant pour que nos navigations continuent ( et qu'on ne se fasse point trop houspiller par les trollonautes en colère ! ) 

Et, depuis le 21, où se profilait sérieusement cette vente surprise et hyper rapide,  on scrutait les annonces comme des fous!
Enfin non, on n'avait pas le temps en fait ! 

Dresser le bilan des choses à faire sur l'Ex Troll, 

S'occuper de rendre "palpables" nos économies (placées en assurances vie, avec uniquement des obligations, jouer à la roulette russe avec le cours des actions, très peu pour nous ! Et puis l'éthique personnelle, quoi!) 

De ce coté là (les économies) ce fut quasiment le bras de fer. Parce que la banque où l'on avait placé tout ça (BPI) n'existait plus. Qu'elle a été absorbée par CFI, où l'on n'avait aucun contact. Et parce qu'il nous a fallu un temps infini ( de notre point de vue) pour obtenir enfin les infos pour racheter nos contrats! 

Sans déconner, je HAIS les robots téléphoniques ! Je les hais du plus profond de mon être ! Et les "accusés de réception" de nos mails qui restent des jours et des jours sans autre réponse que 'oui oui, on a bien reçu le truc ! On accuse, quoi" , je crois que le mot haine, n'est pas assez fort pour exprimer ce que je ressens ! j'en pouvais plus! 

Enfin, j'ai fini par obtenir réponse. Et, de surcroît de la part de quelqu'un de précis et fort courtois à la CFI. 

Du coup, la colère retombe aussitôt. 

N'empêche, reste qu'il parait beaucoup plus aisé de placer trois sous que de tenter de les récupérer. 

Baste. C'est en route. 

Donc les petites annonces. En même temps, je les connaissais toutes de mémoire. y'en a pas beaucoup des zolis "catas bien équipés, prêts à prendre le large" dans la zone de nos économies. 

Au début, on regardait entre 60 000 entre 80 000

Puis entre 80 000 et 100 000

Puis, enfin, entre  100  et 120 000 !

Et ben y'a a pas des masses, même là, surtout sur notre chemin. 

On a créé aussitôt des alertes sur you boat, i nautia, le bon coin...ce sont les mêmes qui sortaient un peu partout. 

Sur les 4 que nous avions un peu repérés, et qui étaient sur notre chemin, un a vu le mur contre lequel il était à sec lui tomber sur le râble et deux se sont vendus alors que nous nous apprétions à prendre rendez vous.  Le dernier était trop cher....

On s'était résignés à ne rien voir du tout, à descendre préparer Troll comme prévu ( on avait nos billets pour le 27) et à chercher de là-bas, sur Grèce Croatie/Turquie.
On n'avait le temps de rien, complètement débordés par la vente surprise. en attendant, on na dit au revoir aux amis du centre, au Papa de 88 ans, aux grandes soeurs, aux neveux, et puis, on est allé se resourcer chez Hélène et François, à Béziers  (qui sont passés au cata 3 ans avant nous!)

Là, on a fait bombance et rigolade... et on a scruté les annonces. Celui de Sète, boum le mur. Celui de Cannes, vendu. 

Et, grâce à Dieu ( oui, bon, enfin bref!)  le bon coin, le samedi 23 au matin, nous a dit que le wildcat 350 trop cher pour nous,   était toujours à vendre ! à Port Pin Rolland!

J'avais tenté, 15jours auparavant, d'en savoir un peu plus, via le broker qui nous avait vendu Troll il y a 13 ans, et avec qui nous étions resté en contact. Mais je n'avais pas donné suite. De toute façon, à ce moment là, Troll n'était pas vendu, et il était hors budget. On avait quand même eu l'intention de s'arréter le voir car Port Pin Rolland, c'était sur notre chemin de retour. Et en plus, on était partis de là il  y a 12 ans, je crois que vous êtes au courant ! Le broker en question nous a "écrit pour nous dire que le 21 ( c'est la date où nous devions passer au départ) il ne pourrait pas être présent. Raison de santé. 

En meme temps, comme on n'était pas là le 21...
Bref, le Bon coin nous dit : "A vendre". Toujours un peu trop cher pour nous. Mais, bon, il fallait bien qu'on en voit un avant la grèce, bon sang de bonsoir ! Et comme ceux qui étaient dans nos prix soit avait pris un mur sur la tronche soient étaient vendus (oui parce qu'entre temps, celui de Nice aussi) 

Et puis il avait l'air d'être joli et super équipé.... 

Je me suis donc dit "APPELLE MAINTENANT , VITE ! "

Il était tôt !

Mais on a appelé quand même!

On était les premiers !

Moi, je flippais, parce qu'un beau bateau pas vendu de suite, on se dit qu'il y a un loup quelque part ... le prix? L'état ?  Angoisse, quand on sait que c'est sans doute le dernier bateau qu'on achètera...

On a pris rendez vous pour le lendemain, le Dimanche 24.

J'ai pas dormi, gastro oblige ( je suis très fort en somatisation)

On est arrivés. on a visité. 

Et on a bien aimé. Pas vraiment le "coup de foudre!" L'enjeu était trop grand, je crois. 

Pourtant, pour un cata, il était plutôt "mignon", tout en rondeurs, comme moi ! 

Les proprios étaient vraiment sympas. Elle Dominique, lui Eric. Ils se servent du bateau poure faire, l'été des sorties à la journée. Au moteur et sous génois. Ils ne servent quasi pas de la grand voile ou du gennaker. 

Mais on n'a pas pris de décision parce qu'on n'a pas pu voir les voiles. Un peu trop de vent. 

J'étais tellement angoissé, je n'ai pas pris une seule photo ! 

On est allé digérer toutes les infos chez notre grande amie Hélène, à la Ciotat ! 

On a regardé les photos d'internet...On a fait le bilan financier. 

Et puis, j'ai demandé à Françoise : " Il te plait à toi? ". Elle m'a répondu : "Dedans c'est splendide! J'adore! "

Alors on a fait une offre. Offre refusée par les propriétaires. 
Qui ont fait une contre offre. Rien que de très normal. 

L'offre restait dans la fourchette haute de nos possibilités. 
Alors on leur a dit "Ok. Mais il faut absolument qu'on voit les voiles!"

Et puis, on a passé une super soirée avec Hélène, même si mes intérieurs étaient encore plus tourneboulés qu'avant ! 

Le lendemain matin, (bisous Hélène, et merci!), on est retournés au bateau. 

C'était celui-ci où....ben... on n'avait plus de bateau, quoi !
Mais on a, quand même, gardé la tête froide. 

On s'est dit : Allez, on n'est pas si pressés ! Faut vraiment qu'il nous plaise ! Qu'on se sente bien à bord...


Et puis, on les a vues, les voiles!  Sales mais en bon état!

La GV quantum, 7 ou 8 lattes, je ne sais plus: Jaunies, certes, mais les coutures impecq

Le génois, triradial, s'il vous plait, absolument correct

Et puis le gennaker, un poil délavé, car sans doute souvent roulé, mais pas mal du tout. 

On n'a pas trop insisté sur l'inspection, petit vent oblige. 

Et puis, on a complété la visite par les détails pas vus la veille...

On a commencé à sourire. A sourire franchement! Adieu éconocroques, vous voilà anéanties ! Car, dans la foulée, et seul l'avenir nous dira si on a bien fait, on a signé un compromis.

Et on est heureux! Angoissés mais heureux!  On a "bouclé la boucle", en quelque sorte !
Heureux aussi de revenir sur Troll1 abandonné à sec depuis Octobre, mais dont on va s'occuper avec autant de soin que...depuis 13 ans. C'est toujours le notre et puis c'est notre si fidèle compagnon..

On va enfin se poser un peu....un peu, parce qu'il faut débloquer les sous, poser aux proprios toutes les questions qu'on n'a pas posées en le visitant, s'occuper de l’assurance de l'un, de l'autre, des travaux ( nombreux) à faire sur troll 1, des achats à faire par correspondance sur troll 2, etc...
Je reviens en France autour du 25 Avril, mais du coté de Hyères où le bateau sera à sec.

Faudra quand même que je face un peu des ronds dans l'eau dans la rade avant de le convoyer en Grèce avec mon équipage . Je ne vous dis rien encore, mais il va avoir de la gueule, l'équipage ! 

Bon, quelques petites photos, du bon coin et perso. Je vous promets qu'il y en aura plein d'autres dans quelques semaines. 


Je sais, c'est frustrant. Mais vous en aurez plein d'autres. 

J'espère que ce récit vous a plu, qu'il n'est pas trop confu, tellement c'était chaud patate ! 

Avec tout ça, je n'ai parlé que de bateau !!! 

Ce n'est que partie remise, vous me connaissez ! 

Coté santé, tout s'améliore, la hanche de Françoise, l'oeil de Javotte et le truc du capitaine. 

On est en pleine forme ! 

Les affaires reprennent ! Avec les travaux sur Ex-Troll, le convoyage de new Troll, vous allez en bouffer de la MAJ, c'est moi qui vous le dis ! 

Et ceux qui sont pas contents, allez hop, en garde à vue, comme tout le monde ( ou presque, rêve de président! ) 


Bisous les Trollonautes