JUIN 2021

Françoise Billot

Sans elle et sans son homme, on n'en serait pas là. 

Sans elle et sans son homme, on n'aurait peut-être jamais eu de bateau. 

Sans elle et sans son homme, on n'aurait peut-être jamais pris la mer. 

Sans elle et son homme, vous n'existeriez pas en tant que Trollonautes. 

Parce que ce site n'aurait jamais été publié.  

Elle et son homme sont nos mentors. 

Ils nous ont vendu notre premier bateau. 

Ils nous en ont appris  toutes les ficelles, du nom des cordages au réglage des voiles. 

Ils sont bien souvent venu naviguer avec nous. 

Ils ont même, ô combien, participé au convoyage du nouveau Troll de France en Grèce. 

Ils ont été de toutes nos aventures, en fait. 

Le 4 juin, vers 2h du matin, 

Françoise a largué ses amarres, puis est partie voguer en solitaire  vers des rivages inaccessibles aux vivants. 


On ne t'oubliera jamais Françoise, 

ni ta douceur,

ni ton rire,  

ni ton incroyable gentillesse.

Tu fais partie intégrante des deux coques de notre bateau

On te serre dans nos bras Jean-Pierre, encore plus fort que l'on tient la barre pleine tempête. 


Bon vent belle mer, inoubliable Françoise. 


En cliquant sur Françoise en train de barrer le vieux Troll, relisez comment tout a commencé.

André et Nadine

Nous voici au "petit bois", pour faire des courses et recevoir la charmante petite visite de Nadine et André, entrevus lors de mon arrivée à Evoiko fin 2018, après ma pénible période de navigation solitaire, la Fruche ayant été rapatriée en urgence sanitaire. 


Un bon petit moment tout simple et bien réjouissant. Nous devions aller les voir le lendemain au quai de Poros, et puis le fort vent d'Est nous a dissuadé, et puis nous avons eu les bien mauvaises nouvelles à propos de notre amie. Bref, on a loupé le rendez-vous. Y'en aura d'autres. 

Gromaran

Ils sont arrivés au chantier. On a présenté les chiennes l'une à l'autre. Elles se sont un peu foutu sur la gueule. Normal. 

Comme un crétin, j'ai pas fait de photo de la rencontre des toutous, ni de la soirée en taverna. Nul de chez nul, le Titi. 

On attend leur imminente mise à l'eau pour aller voir un peu plus loin, si le bleu de l'eau est plus intense. 

Pour me faire pardonner, quelques jolies photos du mouillage du petit bois :


Le beau blond ( pas moi!) va se coucher

Il est couché

Dans le bois d'eucalyptus

En embuscade (1) 

En embuscade (2) 

LOST, "notre" bateau

J'étais allé les aider à la mise à l'eau, il y a quelques jours. 

Il ne leur pas fallu longtemps pour le prendre en mains !

Faut dire, il est facile d'accès notre ex-gros nounours tout rond, comme son ex-capitaine ! 

Bref, le 4 juin, on voit poindre cette étrave à l'horizon et cette silhouette si particulière. 

Bientôt, dès le mouillage effectué, le trait d'union, le fil tendu entre nos 2 dernières vies de bateau, entre monocoque et catamaran, est relié. 

les images de l'arrivée de LOST, skippé par Jackie et Xavier :


Au lointain

En approche

il n'a pas tellement changé, hein ?

il n'a pas tellement changé, hein ?

Bon dieu, comme il est beau !

Même de dos !

Jackiskippe !

Xavierki...euh...

Après, ce furent les retrouvailles, les rires, les ouzos.....et ça va continuer. Aprsè les avoir un petit peu "coachés" pour le bateau, on leur a montré où trouver de l'eau douce dans le secteur, où faire des courses, etc...

Ils ont voulu aller visiter Poros, mais, si t'es pas vacciné ( ce qui est leur -et notre- cas) et bien il faut faire un auto test, même pour prendre un taxi boat à un €, même avec si t'as le masque ! Et les auto-tests, c'est 6€ par personne ! 

Ca fait cher les 2 mn de taxi pour 2, non ?

Ca devient complètement débile, je trouve : Où le masque est efficace, et, comme il y a encore une semaine (je l'ai pris) ça suffit, où il ne l'est pas et alors pourquoi le porte-t-on  ? Comme chaque jour dans ma vie, je cherche la cohérence. Et, sur le sujet, tout est fou et rien ne l'est, cohérent. 

On est partis trop tôt de France pour être vaccinés. 

Alors on fait quoi maintenant? On attend l'hiver accrochés à notre ancre?

On va donc acheter des piles d'auto-test ! Un par personne pour chaque débarquement dans chaque île. Je ne vois pas bien ce qu'on peut faire d'autre. 

Au fait, quand on débarque en annexe à Galatas, et qu'on va faire les courses, personne ne nous demande rien ! là, on n'est pas dangereux. Le virus  sait-il que nous sommes sur le continent  ?

Ah mais Poros est une île. ok. Mais séparée du continent par 200m de flotte ! Avec des centaines de gens qui vont et viennent entre les deux rives chaque jour ! Ouais, ouais. Alors, on va dire que c'est cohérent que le danger augmente pour Poros à chaque mètre de mer séparant les deux rives. 

Mais pourquoi depuis le mois de Mars pouvait-on y aller librement? Et pourquoi plus maintenant ? 

Ben je ne sais pas. Notre été risque d'être bien compliqué ! 

M'enfin, y'a bien pire que nous, hein  ?

Au pire, on passera par le drive AUCHAN, ou AMAZON  Prime  pour se faire livrer la bouffe à bord ! 

Bref. c'est un peu n'importe quoi partout et ici aussi. 

Y'a des claques qui se perdent ! 

Oh pardon ! 

J'aurais jamais dû dire ça ! 

Je ne voulais pas, non non ! 

Je ne suis pas d'accord pour qu'on s'en prenne physiquement au Président. Ni à quiconque, d'ailleurs ! 
Je n'approuve pas le geste, pas du tout. 

La gifle, c'est dans les urnes qu'il faut l'asséner ! 

Ceci dit, apparemment, c'est normal qu'une député de l'opposition soit jetée à terre, en toute connaissance de sa fonction, par la police du gouvernement. Et ça ne fait réagir personne. 

Au Fait, Le Président Macron, qui appelé Zemmour pendant 3/4 d'heure, parce que ce monsieur qui vomit sa haine (plusieurs fois condamné, hein !) tous les jours à la télé, a été insulté dans la rue, a-t-il appelé Bénédicte Taurine ?

Au nom de la cohérence démocratique?

Non ? 

Ah ben, merde alors !

C'est pas cohérent. 

Qui sème le vent...

Tiens, je vous mets cette toute petite chose d'un très grand monsieur , avec lequel je nous sens, sur Troll, une grande proximité : 

Bientôt partis?

Demain, 9 juin, Gromaran va à l'eau et rejoint LOST et TROLL au mouillage. 

On va fêter ça et se mettre en route. 

On vous racontera, bien sur. 

A bientôt les Trollonautes !

Prenez soin de vous et de tous ceux qui vous sont chers ! 

Et tant qu'à faire, prenons tous soin les uns des autres.